Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 23:08

 

  

IMG_6814-copie-1.JPG

 

 

 Encore une fois, je commence par tout a commencé...

 

C'était en 1993 (hier quoi), une ancienne collègue de Nina m'a proposé de l'accompagner pour participer à une course de montagne mythique, Sierre-Zinal. J'ai d'abord répondu non, car pour un fouteux comme moi, j'avais pas un entraînement spécifique "montagne". De plus, mon tonton Mitchau avait un record en moins de 4h09.

 

Malgré tout et après reflexion je me suis dit pourquoi pas dans la catégorie "touriste" (départ à 5h du matin) afin de pouvoir faire cette course sans aucune pression, mise à part d'essayer de terminer. Cette année là j'ai mis 5h35:43

 

Mais au fait, c'est quoi la particularité de cette course ?

 

La course Sierre-Zinal (SZ) aussi appelée la course des cinq 4000 (grâce aux sommets Weisshorn, Zinalrothorn, Obergabelhorn, Cervin et la Dent Blanche, qui sont visibles distinctement et en même temps avant le ravitaillement de Ponchette) a souvent été considérée comme l'une des plus belles courses de montagne du monde. On a écrit qu'elle était à la course de montagne ce que le marathon de New York est au marathon. Elle est aussi la doyenne des grandes épreuves de montagne d'Europe.

Sierre-Zinal, au cœur des Alpes valaisannes, présente un parcours très engageant :

  • Distance : 31 kilomètres
  • Dénivelé : 2 200 m de montée, 800 m de descente
  • Départ : Sierre (585 mètres)
  • Arrivée : Zinal (1 680 mètres)
  • Point culminant : Nava (2 425 mètres)

    sierre-zinal-copie-2.png  

 

 Sierre-Zinal-Profil.jpg

  

Des paysages exceptionnels, une ambiance chaleureuse une organisation soignée expliquent le succès et la longévité de Sierre-Zinal.

Comme l'écrivait Jonathan Wyatt (recordman de Sierre-Zinal et du Marathon de la Jungfrau, multiple champion du monde de la montagne) «Cette course de tradition avec son histoire, comme coureur de montagne tu dois simplement l'avoir vécue!».

  

En 2012, c'était la 39ème édition de Sierre-Zinal et ma 20ème participation de suite. Pour ce jubilaire, j'ai eu la surprise d'avoir avec moi au départ, Nina, Virginie et Vincent. Pour Nina et Vincent, c'était leur 1ère participation. 

 

094.JPG

 

Et comme accompagnants, Verena, Luc et Marc.

 

095-copie-1.JPG 

Réveil matinal à 2h20 afin de prendre un petit déjeuner et partir en direction de Sierre pour le retrait des dossards. Cette année le record de participant a été atteint avec 3'400 coureurs, dont 2'100 "touristes" et le doyen avait 79 ans, chapeau bas. Il a donc fallut aller tôt sur la ligne de départ (4h30) pour éviter d'être trop éloigné de la ligne de départ et donc d'être pénalisé durant la course dans les bouchons.

 

Malgré tout, c'était pas encore assez tôt, ou il aurait fallut faire comme certains coureurs, attendre les 5 dernières minutes pour passer par dessus les barrières, mais bon il faudrait rappeler la définition de FAIR-PLAY à certains coureurs.

 

Après 30' minutes d'attente au son du Barfly Jazz Band de Bordeaux

 

Sierre-Zinal-2008-008.jpg

 

 c'était enfin la délivrance et nous avons pu enfin nous élancer..... 

 

096-copie-1.JPG

  

IMG_6798.JPG

 

 pour les 700 premiers mètres et jusqu'au 1er ralentissement du début de la montée vers la chapelle St. Antoine

  IMG_6799-copie-1.JPG 

Après, c'est le début de la montée abrupte en passant par le 1er ravitaillement de Beauregard

 

Sierre-Zinal-2008-036.jpg

 

avec une vue magnifique sur le levé du soleil sur la vallée du Rhône

 

102-copie-1.JPG

 

avant les traditionnels bouchons, non pas du Gothard, mais bien de SZ

 101-copie-1.JPG 

et avant d'arriver jusqu'au pâturage de Ponchette, soit déjà 8 kilomètres et 1'300 mètres de dénivelé, ce qui correspond à 34 % de l'effort total à fournir.

    

105.JPG

 

 

103.JPG 

A ce moment de la course Vincent et Virginie sont déjà devant nous.

 

Encore une montée, mais moins raide et une route de montagne jusqu'au 2ème ravitaillement de Chandolin

 

IMG_6805.JPG IMG_6806-copie-1.JPG

 

IMG 6809

 

Ou les supporters nous attendent afin de nous encourager pour la 2ème partie du parcours. Depuis Chandolin, le parcours monte jusqu'à Tignouza.

 

Sierre-Zinal-2008-092.jpg 

A l'approche de ce 3ème ravitaillement, nous sommes accueillis par des corps des alpes, trop magique.

 

107.JPG

 

106.JPG

 

Nous pouvons ensuite nous relancer sur la descente avant d'entamer la longue montée sur le hôtel du Weisshorn

 

Sierre-Zinal-2008-126.jpg

 

 

 avec les encouragements de Raymond Corbaz comme chaque année.

 

 

113.JPG

 

Depuis ce ravitaillement, il reste une petite grimpette jusqu'à Nava, point culminant de la course

 

Sierre-Zinal-2008-142.jpg

   

Depuis Nava, c'est un long « faux-plat »  très techniques  sur sentiers rocailleurs et vallonés avant d'arriver Barneuza, dernier ravitaillement de la course.

 

Sierre-Zinal-2008-155.jpg

 

Durant cette portion du parcours, nous devons à plusieurs reprises nous écarter pour laisser passer les juniors partis depuis Chandolin. Depuis ce dernier ravitaillement, il nous reste 5 km de descente à travers la forêt et les pâturages, éprouvante pour les genoux déjà fatigués avant l'entrée dans le village de Zinal et pour finir les 800 derniers mètres sur le bitume où les spectateurs attendent par centaines les premiers coureurs partis à 9h00 ! 

 

 QUELLE AMBIANCE EXTRAORDINAIRE !

 

Au final, Virginie fini en 6h06:27, Vincent en 6h09:06, Nina et moi en 6h29:20

 

IMG_6818-copie-1.JPG

  IMG_6821.JPG

 

 

IMG_6824.JPG

 

Que du bonheur pour fêter ma 20ème participation.

 

Côté course, le record est de 2h29 pour les hommes par le Néo-zélandais Jonathan Wyatt en 2003 et de 2h54 pour les femmes par la Tchéque Anna Pichrtova en 2008.

 

En 2012, le classement est le suivant :

 

Podium Homme

 

1) De Gasperi Marco en 2h31:36

2) Costa Cesar en 2h37:39

3) Cardona Jose David en 2h38:06

 

Podium femme

 

1) Camboulive Aline en 3h02:58

2) Kremer Stevie en 3h04:33

3) Matthys Maude en 3h08:01

 

Mais cette panoplie de championnes et de champions ne sauraient éclipser le caractère festif et convivial de cette course à vocation populaire.

 

Un grand merci à mon frangin pour avoir fait le chauffeur et photographe.

 

115.JPG

 

Je vous donne d'ores et déjà RDV le 11 août 2013 pour la 40ème édition de cette magnifique course et pour ma 21ème participation.

 

A+

Zack



Partager cet article

Repost 0
Published by zack68 - dans Sierre-Zinal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : zackattitude
  • zackattitude
  • : Partager mon expérience de coureur populaire au travers de la découverte de soi, du respect de l'environnement, de la convivialité et du plaisir
  • Contact

Recherche

Liens