Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 21:42
 
 zach2x.jpg
En référence à une légende du triathlon, l'énorme, le talentueux, l'inaltérable Allemand Jürgen Zäck.
  
Masse impressionnante sur un vélo complètement fou, cet athlète plein d'une humble maturité avec un énorme sourire, ce mastotonde allemand m'a toujours attiré et j'avoue avoir été subjugué lors d'un reportage sur l'Ironman d'Hawaii.
 
Septième à Hawaii pour sa première participation en 1989, l'allemand déroulait son mètre 90 depuis vingt-trois ans dans le triple effort et gagna son premier Ironman en 1994 à Roth, lors de l'Ironman Europe. Auteur d'un triplé en Bavière, le "king de Roth" y monta sur la plus haute marche aussi en 1995 et en 1998, empochant au passage le titre de l'Ironman Australie en 1996, et s'imposant en Carinthie en 2000 et 2001 sur l'Ironman de Klagenfurt.
  
Sa meilleure place à Hawaii, il l'acquiert derrière son compère de toujours Thomas Hellriegel en 1997, et termine second après une lutte acharnée et un finish avec le couteau entre les dents. En tête tout au long de la course, Jürgen craquera les derniers kilomètres mais tiendra sa seconde place jusqu'au bout, talonné qu'il était par Lothar Leder. Cette année-là c'est à un podium exceptionnel auquel les spectateurs ont droit : trois allemands se partagent les trois plus belles marches d'une finale exceptionnelle.


Ce que je retiens pourtant de Zäck à Hawaii, ce ne sont pas ses places d'honneur ni son record vélo en 1992 puis en 93, mais l'honneur que lui faisait à cette course. C'est en 2000 qu'il va signer un exploit exceptionnel en explosant littéralement en course à pied alors qu'il était dans les meilleurs sur le marathon. Il mettra un point d'honneur à rallier la ligne d'arrivée en passant la ligne en plus de 12 heures, doublé par des centaines de groupes d'âge. Là moi je dis respect !

 

Sa dernière campagne est celle de la conquête du titre à Francfort. Second en 2002, troisième en 2003, quatrième en 2004, Jürgen voulut conjurer le sort en 2005 mais se cassa les dents sur Stadler et Brown en bagarre, ne terminant que sixième.

En 2006 il sera là pour terminer la course mais aussi sa carrière. Il tirera sa révérence à un sport qui l'aura encensé et qui aura été sa raison de vivre durant un quart de siècle.


Merci monsieur Zäck.

Partager cet article

Repost 0
Published by zack68 - dans Informations
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : zackattitude
  • zackattitude
  • : Partager mon expérience de coureur populaire au travers de la découverte de soi, du respect de l'environnement, de la convivialité et du plaisir
  • Contact

Recherche

Liens