Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 21:21

    banniere_marathon_556x70.jpg

imagesCA4WOX07--2-.jpg
Enfin, oui enfin je vois une ligne d'arrivée  après trois abandons succesifs au Trail de Verbier, à la TDS et à l'Humani'trail. Bon ça c'est une autre histoire ou plutôt 3 CR qui seront publiés plus tard, maintenant place à celui de mon semi-marathon.   
  
Après avoir participé au marathon lors de la 1ère édition (merci Aude), je me devais de participer pour ce 20ème anniversaire afin de fêter ce jubillé. 
  
Lors de mon inscription au marathon 2013, je pensais pouvoir passer sans problème du terrain/trail au bitume/marathon. Toutefois, lors de ma préparation à cette course, j'ai vite déchanté en constatant, tout d'abord, que le rythme n'est pas du tout le même et surtout que mes genoux auraient surement de la peine à me soutenir durant 42,195 km. J'ai donc pris la sage décision de me rabattre sur le semi-marathon
 
Divers-3890.JPG
 
ce d'autant plus que le mardi précédent la course j'ai fais un aller-retour à Milan pour voir le match de ligue des champions AC Milan-FC Barcelone, donc pas une gestion du sommeil idéale avant une course.
 
 
Mais bon, revenons à nos moutons, ou plutôt au CR de cette course.
 
Tous les jours de la dernière semaine, j'ai consulté la météo afin de savoir si le soleil, la pluie ou la neige comme en 2012 serait de la partie. Plus le jour de course se rapprochait, et plus la pluie s'imposait, mais heureusement pour les coureurs du semi, la pluie cessa vers midi. Au vu des quantités d'eau le dimanche matin, il fallait être courageux pour prendre le départ.
 
Fort heureusement, le ciel fût plus clément l'après-midi.
 
Comme toute ma petite famille est allée encourager à Lutry tous nos amis (la liste est trop longues pour tous les nommés, mais bravo à tous) lors des 10 km et du marathon, il ne me restait pas d'autre choix que de prendre le train à 12h05. A mon arrivée à la Tour-de-Peilz à 12h25, il y avait déjà un monde fou, mais il est vrai que pour les coureurs le dernier délai était fixé à 13h00 pour la dépose des sacs à habits qui devaient être transféré à l'arrivée.
  
Bon, il me restait 57 minutes (hé oui précision Suisse) avant le départ, je pars donc tranquillement pour m'échauffer, avant de rejoindre mon bloc de départ 20 minutes avant l'heure H. Le speaker met déjà l'ambiance en faisant sauter, crier et faire la holla, magnifique.
  
Dans l'attente du départ, je cherche des connaissances, mais mis à part Françoise et Janine, je ne reconnais personne dans ce bloc. 
 
Divers-3834.JPG
 
Divers-3868.JPG   
                 
Avant le départ, je me mets dans ma bulle afin de visualiser le parcours 
  
  
et me rappeler mes 2 objectifs :  
1) la finish line
2) l'objectif chrono en 2h00
 
Mais le starter hurle "départ dans 1 minute" et me rappelle à la réalité, car il est temps de finir de gamberger et de passer au chose sérieuse.
 
5,4,3,2,1, départ....
 
      Divers-3869.JPG 
Dès le départ c'est l'embouteillage et ceci malgré les départs par bloc, mais c'est une bonne mise en route car la course est encore longue. Afin de réussir mon objectif, il va falloir essayer de suivre le meneur d'allure avec l'oriflamme verte.  
     
 
 
Une moyenne de 5'30''/km lors des premiers kilomètres, je me dis que c'est jouable et je reste dans la sillage du meneur d'allure. Mais le plus dur reste à faire, car je n'ai plus l'habitude de courrir à ce rythme durant 2h00.
 
3718105_p.jpg
 
Comme j'ai des bonnes sensations à St-Shaporin, je profite de dépasser le groupe "2h00".
 
th.jpg
 
et maintenant place à la longue ligne droite du Dézaley et au fort vent de face, mais j'arrive toujours à garder le rythme. Toutefois, lors de mon passage à Cully (quelle ambiance) je commence à sentir le souffle du meneur d'allure dans ma nuque qui est dû à une baisse de régime de ma part suite à une douleur au genou gauche. 
 
Dès ce moment,  je suis en mode "finisher" et essaye de m'accorcher au groupe des "2h00", mais que c'est difficile et je fais l'accordéon jusqu'à l'arrivée.
 
A l'entrée de Lutry, mon frangin et Virg sont là pour m'encourager, puis c'est le passage à travers le "Saint-Tropez" du Léman sous les nombreux encouragements pour enfin retrouver ma tendre moitié et mes 3 enfants. Je mettrai bien la flèche à gauche pour rentrer de suite  à la maison, mais comme il reste que 3,5 km, je serre les dents pour garder le rythme car malheureusement la douleur ne passe pas.
 
3km, 2km, j'ai toujours l'oriflamme en ligne de mire et me dit qu'il faut lacher les chevaux pour finir sous les 2h00. Bon d'accord, à ma vitesse, je ne sais pas si l'on peut parler de lacher les chevaux. Toutefois, je ne suis pas inquiet car je sais que je vais finir, mais avec quel temps ?
 
1,500 km, 1km, 500m, je donne tout ce que j'ai sur ces longues et interminables lignes droites de Général-Guisan et de la Tour Haldimand et passe la ligne d'arrivée.   
 
3738489_p.jpg
 
YESSSSSSSSSSS, je suis "FINISHER" en 1h59'52''.
 
C'est juste, mais j'ai réussi mes 2 objectifs pour cette course et surtout garder un rythme plus ou moins régulier sur 2h00 et sur le bitume.
 
Après l'arrivée, j'ai trouvé ma nouvelle mascotte "Rivellino".
 
Divers-3870.JPG
 
 et voici les trophées.
  Divers-3866.JPG
 
Et maintenant place au prochain et dernier objectif de l'année "La SainteLyon" .  
 
Merci à tous pour vos encouragements, bravo à tous les participants et RDV le 26 octobre 2014 pour la prochaine édition.
 
Salutations sportives.
 
Zack 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : zackattitude
  • zackattitude
  • : Partager mon expérience de coureur populaire au travers de la découverte de soi, du respect de l'environnement, de la convivialité et du plaisir
  • Contact

Recherche

Liens