Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 18:31

 

 

 

 

Le samedi 16 mars 2013 a eu lieu la 35ème édition de la "Kerzerslauf" qui se déroule à Kerzers.

 

Bon d'accord, le nom semble un peu barabare, mais elle a bien lieu en Suisse et dans le canton  de Fribourg. En français c'est "Chiètres", commune de 4'654 habitants qui est située entre Morat et Berne.

 

Cette course permet aux amateurs de course à pied de se retrouver chaque troisième samedi du mois de mars à la première grande course printanière, pour un 15 km, très agréable, vallonné, sur route (1/3) et en forêt (2/3). Des montées, de jolies descentes pour récupérer, une montée raide (environ 12%) au 9,300 km, le tout en traversant de jolis coins le long de l’Aar.

     

Streckenplan 15 5km 

 

     Hoehenprofil 15km 01

     

Arrivé à Kerzers à 11h30, comme d'habitude le soleil était présent, mais contrairement aux autres années, la température était un peu plus firsquet 8°. Cette année j'ai fait la course seul car ma tendre moitié et "sur les plots" suite à une blessure récurente depuis l'automne passé.

 

Comme c'était la 1ère course de l'année et depuis le 31 août 2012, je partais un peu dans l'inconnu, mais je me suis fixé un objectif raisonnable en 1h30.

 

KM 0 à 5 :

Le départ pour les 8'571 participants a été donné par l'ancien Conseiller Fédéral Adolf Ogi à 12h23 pour les élites. Comme pour cette course, c'est un départ selon la performance, pour moi le départ a été donné à 12h58, précision Suisse oblige. Il y avait une ambiance incroyable au départ avec tous ces spéctateurs.

 

IMG_2121-copie-1.JPG   

5,4,3,2,1... départ, le flot de coureur reste compact et je décide de ne pas me prendre la tête en essayant de slalomer entre les coureurs, mais de garder un bon rythme afin de passer la 1ère bosse. Après 2,500 km de bitume, nous arrivons enfin sur la partie "route de forêt" en terre, mais le terrain est gras. Cette portion est très sympa dans la forêt et depuis là je décide de faire péter la pompe afin de voir jusqu'où je peux aller et surtout combien de temps je peux tenir.  

 

                          

 

KM 6 à 10 :

Dès le 6ème km on attaque la longue descente en direction de l'Aar et je garde le même rythme jusqu'au ravitaillement, qui a été déplacé cette année de 500m, mais il y a toujours une Guggenmusik pour donner le rhytme. Juste le temps de prendre un goblet de thé chaud et départ toujours sur le même tempo pour la portion la plus jolie du parcours, soit un sentier presque les pieds dans l'eau le long de l'Aar.  

 

P3161383

 

Cette portion précède le plat de résistance, soit le "Ramsey Hill" que je passe en marchant avant de relancer la machine pour les 5 derniers KM.  

 

 

                     P3161418

 

 

Après le passage de cette côte, je relance la machine, mais c'est dur, car j'ai les jambes lourdes. Mais dès l'approche des 10km, je retrouve le rythme au son de la 2ème Guggenmusik avant de passer au 2ème ravito et le temps de prendre au passage, mais sans s'arrêter, un goblet de thé chaud.

 

        P3161456

       

KM 11 à 15 :    

Juste le temps de finir mon goblet, de passer une bosse que j'arrive déjà au 11km, donc j'attaque déjà les 4 derniers km sur le nouveau parcours depuis 2009.

 

Arrivé au 12km, j'ai un coup de moins bien qui va durer jusqu'au passage du panneau "13km". Là, je réalise qu'il reste plus que 2km et je décide de lâcher les chevaux, miracle, mes jambes suivent et je dépasse, je dépasse et je dépasse encore des coureurs, ça me dope le moral (pas besoin du Dr Fuentes...) et j'accélère encore.

 

Enfin j'attaque le dernier kilomètre, à 500m je commence à entendre le speaker mais je ne vois pas encore la ligne d'arrivée, à 300m l'ambiance est surchauffée et le public nous applaudit comme si nous étions les premiers. Là, je dois maintenant serrer les dents et donner tout ce que j'ai encore pour passer la ligne d'arrivée en 1h25'57,5, objecif atteint.

 

Bon d'accord, c'est loin derrière le kenyan Edwin Kiptoo qui a gagné cette édition chez les hommes en 43.47,8 et Tabitha Gichia, kenyanne également qui a gané en 51.05,7. Mais bon, j'ai tenu le rhytme du début jusqu'à la fin avec des excellentes sensations.  

 

Après le passage de la ligne d'arrivée, et le traditionnel goblet de rivella, la banane, la pomme et la carotte, tous les participants ont reçu un magnifique linge comme prix souvenir.

 

IMG_2130-copie-1.JPG

 

En chiffres : (selon mes assistants micoach et Suunto)    

KM :              15,310

Temps :         1h25'57,5

Km/h :           10,68

km + rapide :  4'53''

Plus max :       186

Puls moyen :   179

 

Après course :     

Incroyable, aucune courbature le lendemain, j'ai donc fait un décrassage de 45' en vélo.

 

Maintenant une semaine de régénération, avant de commencer l'entraînement spécifique pour mon prochain objectif, les 20 km de Lausanne que je souhaite boucler en 1h50.

 

A+ pour les prochains CR.

 

Salutations sportives

Zach

Partager cet article

Repost 0
Published by zack68 - dans Kerzerslauf
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : zackattitude
  • zackattitude
  • : Partager mon expérience de coureur populaire au travers de la découverte de soi, du respect de l'environnement, de la convivialité et du plaisir
  • Contact

Recherche

Liens