Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 21:01

465.JPG

 

3ème reco - Courmayeur - La Fouly - 08.08.12 :

J'ai un peu de retard dans la publication de mon CR pour ma 3ème reco, mais mieux vaut tard que jamais.

 

C'était déjà toute une préparation pour organiser cette 3ème et dernière reconnaissance de la CCC avec un départ depuis Courmayeur :

 

> Départ à 18h15 le 07.08.12 en scooter jusqu'à Lausanne

> Train jusqu'à Martigny

> Tortillard des montages jusqu'au Châtelard

> Bus jusqu'à Chamonix

> Dormis le 07.08.12 à Chamonix

> Bus le 08.08.12 à 8h45 jusqu'à Courmayeur

> Rando-Course jusqu'au Ferret

> Bus jusqu'à Orsières

> Train jusqu'à Lausanne

> et enfin scooter jusqu'à la maison avec une arrivée à 22h45.

 

Ce qui représente 292 km en 28h30, tous moyens de transports confondus .

 

Après ce préambule, voici le récit de cette reconnaissance.

 

002.JPG

 Vue du Mont-Blanc depuis Chamonix à 8h15

 

Après un petit déjeuner à l'hôtel, j'ai pris le bus à 8h45 depuis Chamonix en passant par le tunnel du Mont-Blanc pour arriver à 9h20 à Courmayeur. La journée s'annonce magnifique ave un grand soleil et pas un nuage.

  062.JPG

 

064-copie-1.JPG

 

Au vu des conditions météos, beau, pas un nuage et donc chaud, j'ai enlevé quelques couches pour partir en short et t-shirt et le sac pesera environ 6 kg y compris la camelbak.

  

Au départ de Courmayeur, je croise plusieurs personnes qui m'encouragent et il se dégage une athmospère particulière dans cette magnifique ville. Pas le temps de réfléchir, on est tout de suite dans le vif du sujet et la montée jusqu'à la Tête de Tronche, soit 9,3 km et + 1'401 m de dénivellé. Le début du parcours se fait sur la route goudronnée en direction de Villair, puis une route de montagne dans la Val Sapin en passant par La Trappe

 

014.JPG

 Avec une vue sur la Tête de Tronche droit en face

 

 jusqu'au hameau de Chapy. Puis je commence la grimpette assez raide en lacet qui passe par Feydonaz (parcours S43) et il faut franchir 2 torrents, dont le deuxième est assez délicat. A en juger par l'enchevêtrement de rochers de tailles diverses, il s'agit peut-être même un cône d'avalanche descendant du Col de Licony. Ensuite, nous passons par les Ruines de Curru

 

 

 A ce niveau, j'ai déjà dénivellé + 740m, mais il reste maintenant le crapautage escarpté et raide jusqu'au Col Sapin, ou je pense être arrivé, mais en fait, il reste encore  quelques zigzags raides qui me conduisent à la Tête de la Tronche à 2'584m.

 

023-copie-1.JPG

  Vue depuis la Tête Tronche sur le chemin depuis le Col Sapin

 

Juste avant d'arriver au sommet, et venu de nul part, une femme est assise avec son réchaut et propose du café.

 

Arrivé au sommet, une petite pause de 10' s'impose avant de s'élancer dans la descente jusqu'au Refuge Bertone, mais également afin de profiter du paysage grandiose qui s'offre devant moi. De tous côtés le spectacle est grandiose :

 

  • Mont-Blanc majestueux
  • Aiguille du Géant
  • Les Grandes Jorasses
  • Le glacier du Rochefort
  • Le glacier des Planpincieux
  • Le glacier des grandes Jorasses
  • Le glacier de Par-Sec
  • etc...

 

Epoustouflant !
 
 
 
Après cette petite pause, il est temps de se remettre en mode course pour cette partie en descente qui va m'amener au Refuge de Bertone en passant par la Tête Bernarda et la montagne de la Saxe par un sentier monotrace bien tracé le long des pâturages larges et abondamment fleuris, qui font qu'il est possible d'admirer le paysage sans risquer la chute
ou l'encoublement. Outre les randonneurs, je croise également un troupeau de mouton
 
029.JPG
 
 Le refuge n'est plus très loin, mais il faut encore entammer une descente assez raide avant de pouvoir bénéficer d'une pause de 20' afin de pouvoir nettoyer ma camelbak pour mettre de l'eau car je n'ai pas supporté la boisson isothonique et pour me ravitailler.
 
030 Vue sur Bertone et Courmayeurn 
  
032-copie-1.JPG
 Refuge Bertone  
 
Assez musardé, il est temps de se mettre en route en direction du Refuge de Bonatti. Quelques mètres à rebours sur le sentier que je viens d'emprunter avant d'alterner marche et course sur une succession de montée et de descente. L'itinéraire continue essentiellement au milieu des prairies verdoyantes en passant par les alpages de Leuchey Superiore, de Lèche et, de l‘autre côté du torrent, de Arminaz inferiore et de Sécheron, avant d'arriver refuge Bonatti depuis lequel il y a toujours une vue extraordinaire sur tout le massif du Mont Blanc .
035-copie-1.JPG 
Après une petite pause, départ pour le prochain ravito à Arnuva, soit environ 5 km  toujours roulant qui se terminent par une descente assez technique. Mes cuisses commencent à chauffer, mais heureusement mes  supers batons me sécurisent beaucoup. Nouvelle petite halte pour le ravitaillement
 
038.JPG 
039.JPG
 

Dès la sortie du ravito, j'attaque le 2ème plat de résistance, soit la montée vers le Grand Col Ferret, soit 5 km et + 768m de dénivellé. Le chemin se met à grimper et plus j'avance plus le dénivelé s’accentue.

 

041.JPG

 

040.JPG

 

Mais la reprise est vraiment difficile et je décide de faire une pause non prévue au Refuge Elena afin de prendre un peu de force et mettre des habits chauds car il y a un vent à décorner les boeufs 

 

tmb-08-022.jpg 

 

Après une pause de 20', je m'encourage car je dois impérativement arriver avant 19h45 à la Fouly pour prendre le bus. Dès le départ, je vois le long serpentin du chemin que je vais devoir emprunter et je monte, je monte...

 047-copie-1.JPG

 

 

Je ne peux m'éviter de contempler le paysage, tellement c'est magnifique. Toutefois, je dois me concentrer pour ne pas focer l'allure, mais à grimper régulièrement et faire bien attention ou poser mes pieds et m'appuyant sur les dragonnes de mes batons.

 

043-copie-1.JPG

 044.JPG

 

049-copie-1.JPG

 

046-copie-1.JPG

 

Yessss, je vois enfin le col, mais avant d'arriver, il y a encore un petit chemin ou je peux recommencer à courir

 

  050.JPG

 

 

055-copie-2.JPG

 

Le Col marque également le passage de le frontière entre l'Italie et la Suisse, maintenant reste plus qu'à descendre jusqu'à la Fouly. Mais avant, je profite de mettre une couche car le vent est vraiment très fort. En réalité, ce n'était pas nécessaire car le vent était moins fort du côté Suisse. Toujours avec l’aide de mes batons, je pars prudemment avant de retrouver des magnifiques sensations dans cette descente jusqu'à l'alpage de la Peule

 

 

images?q=tbn:ANd9GcQD-4VoPM6NBiyMVnitWOL

 

Comme le temps qui me reste est juste, juste pour attraper le bus, je prends la décision de prendre la route jusqu'à Ferret et non pas le parcours "CCC".

 

Ce fût la bonne décision, puisque j'ai réussi à prendre le bus, avant le train TMR et CFF avant le scooter pour arriver à la maison à 22h45.

 

En conclusion, ce fût une magnifique reconnaissance après 41.38 km (=76.11 km efforts) en 9h55', + 2'700m / - 2'320m et 3'988 calories je n'ai aucunes douleurs physiques, bonnes sensations dans les montées et très bonnes sensations dans les descentes, que du bonheur. Mais, il reste du TAF et tout d’abord ma 3ème ma 20ème participation à Sierre-Zinal dans 4 jours (enfin à l'heure de la lecture de ce CR, c'est déjà fait aussi, voir le CR Sierre-Zinal 2012).

 

Le résumé complet de la reconnaissance sera publié ces prochains jours.

 

A la prochaine pour la suite de mes récits.

    

A+

Zack 

Partager cet article

Repost 0
Published by zack68 - dans CCC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : zackattitude
  • zackattitude
  • : Partager mon expérience de coureur populaire au travers de la découverte de soi, du respect de l'environnement, de la convivialité et du plaisir
  • Contact

Recherche

Liens